fbpx

16/06/2020 – La crainte de la seconde vague pèse sur l’Euro

EUR

 

Les bourses européennes ont très bien débuté la semaine passée, dynamisées par le plan de relance de la Banque Centrale Européenne. La majorité des indices européens étaient ainsi revenus à leur plus haut niveau depuis trois mois, enregistrant la plus rapide hausse depuis 2011. Christine Lagarde s’est d’ailleurs exprimée devant le Parlement Européen afin de défendre la proportion des mesures déployées par l’institution, notamment face aux critiques de l’Allemagne et des Pays-Bas. “Nos mesures contre cette crise sont temporaires, ciblées et proportionnées” déclarait-elle.

 

À l’heure de l’accélération du déconfinement européen, comme en témoigne le discours d’Emmanuel Macron hier soir et la réouverture de la plupart des frontières intra-européennes, c’est la crainte d’une deuxième vague qui pèse sur l’euro et les places boursières depuis 2 séances.

 

Ansi, la Chine enregistrait dimanche un rebond des nouveaux cas avec son plus haut chiffre quotidien depuis le mois d’avril. On remarque notamment l’apparition d’un nouveau foyer dans le marché de gros de Xinfadi, à Pékin, qui a entraîné sa clôture immédiate et le confinement de 11 zones résidentielles locales. Le Japon confirmait lui dimanche son plus haut bilan depuis le 5 mai. Aux États-Unis, c’est pas moins de vingt États qui ont constaté une recrudescence des cas depuis l’assouplissement des mesures de confinement.

 

Nous attendrons cette semaine des potentielles avancées concernant un accord commercial entre l’Union Européenne et le Royaume-Uni puisque Boris Johnson, Ursula von der Leyen (Présidente de la Commission Européenne) et d’autres leaders européens se réunissent à ce propos aujourd’hui. C’est la première implication directe du Premier Ministre britannique depuis le mois de janvier. Nous surveillerons également la parution des données relatives à l’inflation mercredi et le bulletin économique de la BCE jeudi.

 

 

CHF

 

La semaine dernière l’OCDE nous apprenait que le PIB suisse pourrait chuter de 7.7% cette année, dans le cadre où la pandémie serait endiguée d’ici l’été. Cependant, dans le scénario où une deuxième vague de contamination apparaîtrait, il pourrait s’effondrer de plus de 10%. 

 

Rappelons qu’en ces temps d’incertitudes l’aversion pour le risque des investisseurs favorise la devise helvétique.

 

Aujourd’hui sonne aussi la fin des contrôles aux frontières pour la Suisse, avec une réouverture totale pour les voyageurs en provenance de l’espace Schengen.

 

Du côté du calendrier économique nous suivrons de près la décision de politique monétaire de la Banque Nationale Suisse qui se tiendra jeudi. Les analystes n’écartent pas une possible baisse de taux directeur. Affaire à suivre !

 

Je souhaite recevoir des informations sur Change Frontalier,

 

L’AGENDA ÉCONOMIQUE DE LA SEMAINE

 

Mardi 16 Juin – 11h00 : Indice ZEW du sentiment économique (Juin) (EUR)

Mercredi 17 Juin – 11h00 : IPC (EUR)

Jeudi 18 Juin – 09h30 : Décision de politique monétaire de la BNS (CHF)

Jeudi 18 Juin – 10h00 : Conférence de presse de la BNS (CHF)

Jeudi 18 Juin – 10h00 : Bulletin économique de la BCE (EUR)

Vendredi 29 Mai – 11h00 : IPC (EUR)

partager facebook

Laisser un commentaire