19/03/2020 – Comment gérer les échéances de son crédit en cas de difficultés financières ?

La crise brutale que nous impose le Covid-19 pourrait avoir des conséquences importantes sur les revenus des emprunteurs. Si les autorités ont annoncé des mesures exceptionnelles pour le soutien de l’économie, il n’est pas exclu que les mesures drastiques aient un impact sur les revenus des familles. Dans ces conditions, le règlement de l’échéance de prêt de votre logement, qui représente souvent le plus gros poste de dépense de la famille, pourrait poser problème. Je vous propose de voir ensemble les différentes mesures à prendre afin de passer au mieux cette période.


Nous distinguerons ici différents type de crédits et différentes situation afin d’avoir une vision aussi complète que possible. Il convient de noter que si des solutions existent pour les échéances de prêt, le paiement de l’assurance emprunteur ne peut pas être modifié ou reporté.

 

Pour les prêts en €uro

 

Pour les emprunteurs qui ont pris l’option d’un prêt en €uro, il sera probablement plus simple de trouver une issue avec votre banque. La grande majorité des solutions de financement prévoit de manière contractuelle des options de modularité que vous pourrez assez facilement activer. Pour ce faire, il convient de relire vos offres de prêt et de prendre connaissance des modalités. Un mail à votre banquier ( oubliez le téléphone pendant cette période) pour formuler votre demande et la solution se met en place rapidement. Dans la plupart des cas, il ne sera pas nécessaire de signer d’avenant, les modifications étant prévues dans le contrat. Les options prévues sont en général une baisse des mensualités en contrepartie d’un allongement de durée de remboursement du prêt. Cela peut aller à la suspension des échéances pour quelques mois, avec toujours à la clé une durée de remboursement plus longue ( ce n’est un cadeau de la banque !). Cette opération a un coût, mais vu les niveaux de taux actuels cela reste limité et peut vous permettre de traverser la période avec plus de sérénité.

Pour les prêts est en cours de déblocage, et si la livraison du logement est retardée de quelques mois, la période dites d’anticipation ( vous payez uniquement des intérêts intercalaires sur les sommes débloquées) prévue dans les offres de prêt en € permettent d’absorber ce décalage.

 

Pour les prêts en devises

 

Disons toute de suite la situation est plus compliquée pour les prêts en Franc Suisse. A ma connaissance aucune banque ne propose contractuellement une modulation des échéances pour ce type de crédit, qui reste une offre très spécifique à l’échelle du pays ( cela concerne potentiellement 400’000 frontaliers suisses alors que l’offre € concerne autour de 27 millions de personnes) et souvent gérée de manière “ artisanale” pour les banque de la zone frontalière. Ceci étant dit, il existe des solutions, mais n’étant prévues dans le contrat initial, il faudra obtenir un accord de votre banquier et passer par un avenant. Vu le contexte actuel, les banquiers devraient se montrer un peu plus souple. La solution passera donc par un report d’échéances pour vous permettre de traverser la période difficile.

Pour un logement en cours de construction, la période de différé est en général de 12 mois, à compter du premier déblocage. Si vous constatez du retard dans la livraison, prenez contact rapidement avec votre banque pour discuter d’un allongement de cette période. A défaut, vous risquez de devoir payer pendant quelques mois  votre prêt et votre loyer.

 

Dans tous les cas le mot d’ordre est anticipation et dialogue avec votre banque. Si vous n’arrivez pas à le faire pendant la période de confinement car les effectifs dans les établissements bancaires sont réduits, agissez dès que la situation aura trouver une normalité.

partager facebook

Laisser un commentaire