10/02/2015 – Taux des crédits immobiliers en devise, du jamais vu.

Il faut bien avouer que nous vivons une période unique tant au niveau du taux de change que des taux des crédits immobiliers. Avec des intérêts négatifs, nous sommes dans des territoires de taux jamais envisagés ! Cette situation est difficile pour la plupart des banques qui ont rapidement supprimé les crédits à taux variables de leurs offres. Il semble que l’intégration d’un taux  Libor 3 mois actuellement à -0,89% pose des problèmes aux établissements bancaires tant d’un point de vue technique que financier. Ce mois, les conditions des crédits à taux capé que nous communiquons se basent uniquement sur les données d’un établissement bancaire mais sont spectaculaires : 0,42% marge comprise pour un financement sur 20 ans.

Baisse spectaculaire également pour les crédits immobiliers à taux fixe en CHF qui plongent (pour les meilleurs dossiers) jusqu’à 1,17% sur 15 ans, 1,29% sur 20 ans voir 1,50% sur 25 ans, incroyable ! Nous notons toutefois que tous les établissements bancaires n’ont pas tous répercuté la baisse. Les écarts entre les banques se creusent notamment sur le 25 ans ou nous constatons une différence de 0,85% entre le mieux et le moins bien placé. (Cela représente une différence de 24’698.- CHF pour un financement de 200’000.- CHF).Notre rôle de courtier devient encore plus important dans ce contexte et vous permet de faire de sympathiques économiques. Nous attirons votre attention sur la différence de prestation que pourra vous offrir un courtier selon s’il est basé en France ou en Suisse. Avec la réglementation sur les IOBSP (Intermédiaire en Opération de Banque et Services de Paiement) en vigueur côté français depuis début 2014, les courtiers suisses ne remplissant  pas toutes les exigences nécessaires ( expérience, transparence, responsabilité civile) n’ont plus accès à tous les établissements bancaires de la place. Son conseil pourra être faussé car il ne prendra en compte qu’une partie des offres disponibles sur le marché.   

partager facebook

Les commentaires sont fermés.