20/01/2014 – Jusque là, tout va bien

Si l’année 2014 s’annonce périlleuse pour les frontaliers, les premiers jours sont plutôt positifs, en tout cas du côté du cours de change euro/chf. Soutenue par un retour en grâce des futurs ex (ou ex futur) mauvais élèves de la zone euro, la monnaie unique a repris un peu de force face à la monnaie helvétique. Mais ce rebond demeure mesuré car si les perspectives économiques de la zone euro sont moins sombres, toutes les inquiétudes ne sont pas levées et le niveau de chômage demeure élevé pour toute la zone euro. Nous demeurons donc solidement amarré à 1.23 et cela ne devrait pas bouger énormément.

En ce début d’année, nous nous risquons au petit jeu des pronostics, et privilégions la perspective d’une très lente reprise dans la zone euro et un cours euro/chf qui devrait rester, pour les 12 prochains mois, dans une fourchette 1,20 à 1,25.

Et vous, vous le voyez comment le cours euro/chf cette année ?
Donnez-nous votre avis sur notre page facebook :
https://www.facebook.com/MonTauxCom.ComparateurFrontalier

 

Conjoncture favorable en Suisse

Le dernier baromètre conjoncturel publié en début d’année demeure très bien orienté et les perspectives de croissance de l’économie suisse se renforcent, le tout dans un contexte de taux de change élevé. Bravo ! Une bonne leçon pour M Montebourg qui reportait, sur la force de la monnaie unique, les déboires de la France en terme d’exportation.

François, fait nous rêver

Voilà ce qu’attendaient les chefs d’entreprise de la conférence de presse du chef d’état français, après qu’il ait créé un peu d’espoir lors de son message télévisé des vœux de fin d’année. Il n’a pas encore sorti Julie Gayet de son chapeau, mais des allégements de charges en contrepartie de la création d’emplois. Un pacte de responsabilité qui semble séduire les patrons et qui pourrait amener la création de vrais emplois (en opposition aux emplois aidés). Un bon début d’année je vous dis !

Putain, trois ans et demi

C’est le temps qu’il a fallu pour construire la tranchée de Vesenaz qui entre en fonction ce matin. Une bonne nouvelle pour les habitants du Chablais qui vont gagner en temps sur leur trajet. Prochaine étape : la traversée de la rade ?

Quasi-résident, c’est maintenant

Pour ceux qui peuvent en bénéficier (90% des revenus d’origine Suisse) et alors que les nouvelles conditions de taxation à la source vont tomber pour la fin du mois, il nous semble pertinent d’explorer cette piste qui peut s’avérer très avantageuse (si vous faîtes de nombreux kilomètres pour venir travailler en particulier). Attention, la période est limitée dans le temps car il faut que la déclaration soit transmise avant le 31 Mars 2014. Comme vous êtes de plus en plus nombreux à opter pour ce statut, je vous encourage à prendre rapidement rendez-vous avec une fiduciaire spécialisée ou le groupement transfrontalier.

Allez, tout de bon, comme on dit chez nous !

partager facebook

Laisser un commentaire