18/06/12 – Bouffée d’air après un week-end d’élections

Il y avait pas mal d’enjeux dans le résultat des élections de dimanche en Grèce. Au-delà du vote pour une majorité parlementaire, les grecques votaient pour ou contre une sortie de la zone €uro. Une majorité s’est dessinée pour le maintien de l’€uro avec tous les efforts induits. C’est à court terme une bonne nouvelle pour l’Europe et sa monnaie, mais sur le long terme on peut s’interroger sur la capacité de la Grèce de se sortir de cette situation délicate. Les capitaux continuent de fuir le pays (500 millions à 1 milliard par jour !), les recettes fiscales ont chuté en Mai sur 1 an de 10% et la demande intérieure a reculé de 22% depuis la cure d’austérité imposée par Bruxelles. Un vote en faveur de la sortie de la zone €uro aurait créé une zone de très forte turbulence autour de l’€uro. Nous l’avons évité pour le moment mais c’est probablement reculé pour mieux sauter.

Pas de remontée significative de l’euro par rapport aux francs suisses. La Suisse s’en sort toujours mieux que la zone euro. Les prévisions du secrétariat à l’économie (SECO) laissent entrevoir de bonnes perspectives pour l’économie Suisse et ce malgré un franc fort. L’activité est toujours portée par la consommation intérieure, qui reste dynamique avec une absence d’inflation et des taux d’intérêts bas, mais surtout grâce à ses exportations. Deux secteurs boostent les exportations à savoir l’horlogerie et les pharmaceutiques, pour les autres secteurs d’activité, cela devient beaucoup plus compliqué ! A noter que l’horlogerie et la pharma représentent plus de la moitié des exportations de la Suisse.

Pas de mouvement significatif sur le cours euro/chf, qui reste sur la ligne des 1,20. Il faudra surveiller l’attitude des autorités fédérales qui pourraient introduire dans les prochains mois une taxe sur le franc suisse pour les investisseurs étrangers. Cela pourrait faire baisser l’intérêt du franc, donc baisser le cours…..à suivre. En l’absence décision du conseiller fédéral, nous resterons sur le cours plancher à 1,20. Si vous avez ou allez contracter un prêt en franc suisse pour financer votre futur logement, nous continuons de recommander d’opter pour la couverture du risque de change.

En France voisine, on a voté ce week-end pour les élections législatives. Alors que le pays est dans une situation économique très difficile, les Français ont choisi de voir la vie en rose en donnant les clés du pays au PS pour les 5 prochaines années. François le normal a maintenant les coudées franches et je peux dès à présent vous annoncer que cela va taper fort au niveau des impôts. Notre président normal a transmis aux partenaires européens son projet de relance de la croissance : cool ! 120 milliards de dépenses publiques alors que nous n’avons pas le 1er€uro en poche. Une idée géniale ! Faire des dettes pour rembourser ses dettes… Angela risque de ne pas trop apprécier, elle qui parlait de voix vers la médiocrité quand François le normal la trompe avec Mario Monti. En tout cas, elle pourra toujours emprunter la technique de feu de la compagne du président normal,   Twitterwieler. En un Twitt, elle a fait tomber son ex.

A Genève, c’était aussi week-end d’élections où toutes les initiatives ont été battues en brèche. Sans trop de surprise, c’est Pierre Maudet qui siégera au conseil d’Etat, le candidat Stauffer arrive en 3ème position : une bouffée d’air …pour les frontaliers.

partager facebook

Laisser un commentaire