Le dauphiné – 30/06/11 : Le prêt à taux zéro accessible aux Suisses


Quel est le dénominateur commun à tous les frontaliers ? Le taux de change bien sûr. Français travaillant en Suisse, Suisses installés en France, le monde des transfrontaliers a besoin de savoir à quelle hauteur le franc suisse s’envole. Une info facile à trouver, un peu partout. En créant “Mon-taux.com”, Christophe Chevassus a donc voulu apporter une valeur ajoutée à cette info basique. Son site portail permet aussi à l’internaute d’obtenir des informations sur les crédits immobiliers, les assurances, la gestion du patrimoine, et surtout ? de les comparer.

« Des sites comparateurs, il en existe d’autres, mais aucun sur le segment particulier des frontaliers », assure Christophe Chevassus. Cet ancien banquier connaît bien le phénomène frontalier pour le vivre au quotidien. Gessien d’origine, 42 ans, il a exercé en France et à Genève, notamment à la Banque cantonale. « Mon métier, c’est de trouver des solutions pour placer et gérer le patrimoine ».

Il a décidé de voler de ses propres ailes en créant cette société bi-localisée. Un bureau à Plan-les-Ouates, un autre à Ferney-Voltaire, avec une équipe de conseillers de chaque côté, constituent le dispositif de “Mon-taux.com”, et bien sûr de la société gérant le site et les activités qui en découlent.

Ce jeune chef d’entreprise revendique son objectivité dans les conseils donnés. « Nous voulons donner une information neutre et indépendante, beaucoup de gens veulent profiter des frontaliers, c’est un business qui ne va pas toujours dans l’intérêt du client. Ce que nous voulons, c’est accompagner les gens de manière honnête et éthique ». Des conventions ont été passées avec plusieurs banques pour qu’elles communiquent leurs barèmes afin qu’ils figurent dans le comparateur.

L’autre idée de “Mon-taux.com”, c’est d’introduire des chroniques d’actualité régulières, avec des rubriques, sur le change ou le 2 e pilier par exemple.

Le portail internet ouvre aussi l’accès à des rendez-vous en direct avec les conseillers, le conseil en gestion de patrimoine restant le métier de base de Christophe Chevassus.

Christophe Chevassus s’est particulièrement intéressé au crédit à taux 0. Mis en place par la France pour favoriser l’accession à la propriété, le prêt à taux zéro renforcé est réservé aux acquéreurs primo-accédants. L’acheteur d’un bien en France qu’il soit français ou suisse, peut avoir accès à ce type de prêt. Si l’avantage paraît considérable pour les Suisses, il est nuancé par l’exigence d’un remboursement beaucoup plus rapide en fonction des revenus, 5 ans pour les revenus élevés.

“Mon-taux.com” participe également aux débats sur les 2 e et 3 e piliers, conseils à l’appui.

par la rédaction du DL le 30/06/2011 à 05:38  

 

 

 
partager facebook

Les commentaires sont fermés.