Renégociation de crédit

Signification

Vous avez contracté il y a quelques années un prêt immobilier pour l’achat de votre logement au taux de 4,5% ou un prêt capé plafonné à 5%. Votre collègue de travail vient lui de contracter un crédit immobilier à 2.6% !

Si vous pouvez baisser le taux de votre emprunt, vous feriez des économies !

Avec un meilleur taux, vous pouvez réduire le montant de vos mensualités ou la durée de votre engagement.

 

Comment faire ?

Première démarche, prendre contact avec votre banquier afin de connaître ses possibilités. Attention, il n’aime pas cela ! Si vous êtes un bon payeur et un bon client il fera des efforts pour vous conserver mais les conditions qu’il proposera seront supérieures aux taux du moment. L’avantage de votre banque est que vous ne devez pas refaire une garantie, c’est une économie importante et c’est beaucoup moins de formalités administratives.

Dans un deuxième temps, prendre connaissance des propositions de la concurrence. L’ambiance sera toute autre car vous serez accueilli à bras ouverts avec des taux super compétitifs. En revanche, il faut que le gain en vaille la peine car votre nouveau partenaire bancaire vous demandera de domicilier vos comptes, cartes, ordre permanent ….et il faudra construire une relation avec votre nouveau conseiller.

Renégocier votre crédit sur Mon-taux.com

 

Combien cela coûte ?

Si vous arrivez à renégocier avec votre banque actuelle, le coût se limitera à des frais de dossier, a priori rien d’extravagant.

En changeant de banque, il faudra vous acquitter des pénalités de remboursement anticipé ( si elles existent) et des frais d’un nouvelle garantie (Hypothèque, PPD ou organisme de caution) . A noter sur ce dernier point, que si votre crédit immobilier initial était couvert par un organisme de caution, vous récupérerez une partie du montant initial.

 

Est-ce vraiment intéressant pour moi ?

 

En renégociant votre prêt immobilier avec une autre banque vous allez faire une économie sur le taux, mais aussi sur le coût de l’assurance décès invalidité. Dans la grande majorité des réseaux bancaires, le montant de l’assurance est calculé sur le montant initial emprunté. A même couverture, vous aurez déjà fait quelques économies. Pour que la renégociation ait du sens, compte tenu des frais vu précédemment, il faut que l’écart entre les taux soit significatif et le montant du capital restant du important. Les intérêts étant calculés sur le montant  du crédit, plus la dette est conséquente plus l’écart sera important.

Il faut donc mieux renégocier pendant la première partie de la vie de votre crédit.

Pour le frontalier qui a souscrit son crédit initial en €uros, la renégociation en CHF aux taux actuels est génératrice d’économie mais aussi  de sécurité par rapport au taux de change.

 

A quoi faut-il être attentif ?

Si vous décidez de changer de banque, assurez-vous qu’il dispose de service de qualité et adaptés aux frontaliers. Votre nouvelle banque doit vous accompagner dans votre quotidien,  veillez à sa crédibilité et à son savoir faire.

Soyez vigilants avec les publicités de rachat de crédit qui bien souvent vous proposeront de réduire vos mensualités en allongeant la durée de votre crédit, ce qui aura pour effet d’augmenter le coût.

Attention au changement de type de taux. Pour vous conserver, votre banque vous proposera de transformer votre taux fixe en taux révisable. Ce n’est plus la même chose.

partager facebook

Les commentaires sont fermés.